Paris 04h32
Vientiane 10h32
Expéditions Spéléologiques au Laos
 

samedi 14 avril 2001

Yann

Le grand retour
Ce samedi, c'est le départ ! Encore 3 jours de voyages interminables. De Vang Vieng à Vientiane on prend le bus. Tout au long du voyage jusqu'à la capitale, les festivités du nouvel an sont de plus en plus visibles. On balance plein de choses bizarres avec l'eau et l'ambiance est chaude pour se déplacer dans la ville. Le bus sur-bondé arrive, tant bien que mal, au bout de 150 km et 3h30 à Vientiane. Le tuk-tuk jusqu'à la gare est encore plus redoutable.
On reprend le train de nuit pour Bangkok (11 h de trajet pour 450 kilomètres). Celui-ci est plus propre que celui du départ. L'ambiance est plus calme dans le train, les gens doivent être en train de faire la fête ailleurs.
On arrive à Bangkok sur le coup de 06h30, crevés ! On prend le tuk-tuk pour Kao San Road, l'endroit qui bouge normalement. Les tuk-tuks vont beaucoup plus vite ici qu'au Laos et il faut bien s'accrocher dans les virages. On pose nos affaires dans une guest-house. La rue est en train d'être nettoyée mais il y a encore une grosse couche de farine partout.
10 h, la chaleur devient accablante. On visite le Grand Palais avec son Stupa géant en or et ses temples. Kao San Road commence à bien se remplir et cela devient difficile d'éviter l'eau et la farine. Dans l'après-midi cela est carrément impossible. On a du mal à avancer parmi tout ce monde et on devient vite tout blanc (voire même bleu ou rose).
Les Thaïlandais se badigeonnent d'un mélange de plâtre / farine et se caressent les joues en disant happy new year. Cela porte chance.
On décide de finir la soirée dans l'autre endroit incontournable de Bangkok : Patpong Road ! Pigalle en Thaïlande, rien d'exceptionnel mais il y a du monde au moins.
Le lendemain, on prend l'avion à 17h00. Entre-temps, à l'aéroport, le Louis's corner a disparu ... les 3 semaines sont passées vite mais sont bien présentes.
C'est reparti pour 2 h de vol jusqu'à Kuala Lumpur, puis 3 h de transit et pour finir comme il se doit ce périple : 12 h jusqu'à Paris. L'avion vole à plus de 10.000 mètres d'altitude, à 850 Km/h. Il fait -55° Celsius et c'est la nuit complète, que l'on suit, pendant 12 h. On peut juste observer l'itinéraire suivi sur les télés incrustées dans les sièges : Océan Indien, Calcutta, Delhi, Grozny, Kiev, Prague et Paris.


Etude et Exploration des Gouffres et Carrières -